Le Focusing est une méthode permettant de se mettre à l'écoute de ses ressentis physiques inconfortables liés à la situation vécue et de pouvoir s'en libérer. 

Vous sentez que la situation, la problématique que vous vivez, est présente dans votre corps. Elle est comme une gêne intérieure, un inconfort, un malaise. Vous souhaitez vous en libérer physiquement et aussi mentalement,  retrouver de l'espace pour respirer, exister, vivre, penser autrement.

Nœud à l'estomac, gorge serrée, maux de ventre, sternum bloqué sont des "sensations corporelles" nous indiquant comment le corps vit la situation. Lorsque vous vivez et évoquez une situation douloureuse, compliquée, ces ressentis se "manifestent" dans votre corps parfois de manière sourde et parfois plus fortement jusqu'à bien les entendre.

En accompagnant ces ressentis présents en focusing, vous vous en libérez et obtenez des informations, des messages de comment votre corps vit cette situation et de comment il souhaiterait la vivre. Ces ressentis  écoutés et libérés vous permettent d'appréhender ce que vous traversez avec de nouvelles ressources et vous apporte un nouvel éclairage, comme si vous aviez fait un pas de côté et n'étiez plus impacté par la situation. La clarté se fait à présent, un soulagement monte en vous, vous comprenez le sens de cette problématique et pouvez reprendre votre vie en main.

Eugène Gendlin

Psychologue et philosophe

Auteur du Focusing

"Le focusing est un acte intérieur"

"Le focusing est un moteur de changement"

"Le corps et la situation ne font qu'un et ne  peuvent exister séparément" 

Eugene Gendlin

 Lorsque mon corps m'informe que la situation n'est pas confortable pour lui, je prends un temps pour sentir cet endroit dans mon corps. Je lui offre alors une écoute et une présence pour remettre du mouvement dans une situation qui paraissait figée.

J'aime prendre le temps de sentir mon corps dans tous les mouvements de la vie où il se sent bien et d'identifier les endroits en moi qui expriment ce sentiment de bien-être. Plus je porte attention à ce qui est là, vivant en moi, plus mon corps ancre ces moments. 

    Extrait"

Cliente : oui,ça me pèse, je ne supporte plus !

J'ai la tête qui est lourde, un énorme poids, comme si j’avais un sac à patates fermé et très lourd et attaché au cou, c’est une sensation bizarre.

...en fait je sens que le sac à patates c’est toutes les petites choses à gérer..et que je n'arrive même plus à respirer. 

  • Facebook Social Icon

Christine Groscarret

06 82 01 85 99